Dernière ligne droite

Publié le

Je suis sur la dernière ligne droite de Cytheriae - deux chapitres à terminer et le roman sera terminé. Après, il restera les corrections, etc. mais "l'acte de création" - oui, je sais, ça fait pompeux, mais je préfère ça à accouchement - sera terminé. Comme d'habitude, la fin vient vite - et aisément. C'est toujours étonnant, comme sensation : quelque chose de vertigineux - on écrit, on se dit :  "déjà ?" et - oui, déjà. c'est fini. Les personnages vont continuer à exister, seuls, dans le roman ou dans l'esprit des futurs lecteurs, mais pour moi, c'est grosso modo terminé. Il est temps de leur lâcher les baskets, de les laisser vivre leur vie - et surtout, de laisser au lecteur (lecteurs, lecteur, je sais, ça fait répétition!) le loisir d'imaginer ce qu'il veut.
Contrairement au milieu - c'est toujours vers le milieu que le rythme et l'enthousiasme ralentissent - je me sens plutôt motivée, et aurais-je une plume (et une jolie écriture avec des pleins et des déliés), je dirais qu'elle glisse sur la feuille à la vitesse de la pensée ou presque. Là, le signe, c'est que je m'endors en pensant à Cytheriae et me réveille avec Cytheriae. Et oui, l'obsession a quelque chose de positif, chez moi.
Voilà!

Publié dans charlottebousquet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charlotte 03/02/2010 13:54


Pour l'instant, cela ne m'empêche aps de me ronger les sangs.


Fablyrr 02/02/2010 22:44


Et j'adore quand tu es autant dans ton livre positivement, car je sais comme ça qu'il va être excellent :)