Demain.... les femmes

Publié le par Charlotte Bousquet

Ok, le titre était facile!

En attendant le salon du livre, vous pouvez me retrouver demain, au Kata Bar, puisque j'y anime un café littéraire sur une thématique très ... numinéenne ! Femmes : figures de l'imaginaire. Le café littéraire sera suivi par le vernissage d'une exposition... tous les détails et le flyer ci-dessous.

flyer-figures-feminine-imaginaires-WEB.jpg


Femmes : figures de l'imaginaire

Samedi 13 mars 2010
A partir de 17H pour le café littéraire ; vernissage à 19 H
Kata-Bar
37, rue fontaine
75018 Paris - Métro Blanche


Le café littéraire
Dangereuses séductrices et visages de mort dans la Grèce antique, belles dames sans
merci, vierges innocentes ou démones assoiffées de sang, les figures féminines représentent souvent l’inquiétante étrangeté, qui à la fois interroge et questionne celui qui y est confronté. Altérité troublante ou terrifiante, elles sont également fées et dissimulent sous des ailes trop souvent mièvres et galvaudées une nature passionnée, sensuelle et
rebelle. Quelles étaient – quelles sont encore – les raisons de telles représentations ? Quels en étaient les enjeux ? Ces archétypes qui ont structuré une grande part de notre culture, débordant largement du cadre « imaginaire », sont-ils encore d’actualité ? Si tel est le cas, quelles questions posent-ils ?

Invités : Patricia Crouan-Véron (L’espace et le temps dans le cycle de Allan Quatermain et de She. Une relecture des deux cycles mythiques de H.R. Haggard, ANRT 2002),
Virginie Barsagol (Le guide des fées : regards sur la femme, Actu SF 2009), Jean-Michel Calvez (Manières noires, Actu SF, 2008, « Libera me», « L », CDS éditions 2009, « La bonne aventure », Identités, Glyphe 2009, etc.) et Mélanie Fazi (Serpentine, Notre-Dame aux-écailles, Bragelonne 2008, etc.)
Animatrice : Charlotte Bousquet.


L’exposition
L’un utilise principalement les crayons et l’encre de Chine ; l’autre, l’acrylique et les pigments. L’un explore l’érotisme et la mort ; l’autre joue avec les contrastes et le fantastique. Tous deux, cependant, questionnent inlassablement l’autre – part d’ombre,
altérité – à travers leurs œuvres. Tous deux dévoilent, par leur approche singulière des ces Femmes : figures de l’imaginaire, des seuils inconnus qu’il appartient aux spectateurs de franchir.

Jijicé
taquine du crayon le papier blanc depuis son plus jeune âge. Son cursus professionnel dans le monde matérialiste de la finance et ses autres hobbies ne lui avaient pas laissé jusqu’ici le temps de se consacrer comme il le souhaitait au dessin et à la peinture, mais aujourd'hui, il en va tout autrement. Son artbook, des Vierges et des Tombeaux, est
paru en 2009 chez CDS éditions.
Site : http://www.jijice. com

Fabien Fernandez
crée des univers aussi diversifiés que possible à l’aide de méthodes traditionnelles et modernes. Outre différentes expositions, il a réalisé des couvertures pour plusieurs maisons d’éditions ainsi que l’affiche du festival polar Du Sang sur la page, en 2007. L’an dernier, il a créé le jeu de rôles Project : Pelican, finaliste du GROG d’Or 2009. Prochaine parution : Croquemitaines, album aux éditions du Mont.
Site : http://www.fablyrr. com

Publié dans charlottebousquet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article